Swipe to the left

Effets anti-inflammatoires de l'acide gamma-linolénique (GLA)

Imprimer
Effets anti-inflammatoires de l'acide gamma-linolénique (GLA)
By Frederik 3 Il y a des années 2378 Vues

Septembre 2018

De James J. Dinicolantonio, PharmD

 

Le terme "inflammation" est utilisé dans tant de contextes  différents que le rôle de l'inflammation chronique dans l'accélération des processus dégénératifs reste largement négligé. Des publicités sans fin vantent les médicaments qui soulagent temporairement la douleur localisée.

Peu de gens réalisent qu'un vieillissement normal déclenche une inflammation de faible niveau qui cause ou contribue à pratiquement toutes les maladies chroniques. 1-4

 

La plupart des lecteurs de Life Extension Magazine® prennent des mesures déterminées pour réduire les gênes causées par une inflammation. Celles-ci comprennent d’éviter les aliments toxiques et de compléter avec de la curcumine, de l'huile de poisson, de la victamine D et d'autres nutriments ayant des propriétés spécifiques réduisant l'inflammation.

 

Cet article décrit les résultats scientifiques publiés sur la façon dont l'acide gamma-linolénique (GLA) et les régimes alimentaires plus sains peuvent supprimer les réactions inflammatoires chroniques. L'inflammation semble être le mot à la mode ces jours-ci, et ce pour une bonne raison.

 

Les régimes alimentaires malsains contribuent à l'épidémie d'inflammation d'aujourd'hui. S'attaquer aux causes profondes des troubles inflammatoires chroniques peut jouer un rôle majeur quant à la longévité maximale possible et d'une optimisation de la santé.

Des graisses saines telles que l'acide gamma-linolénique (GLA) et les oméga-3 agissent à plusieurs niveaux pour réduire les dangers d'inflammation dans tout le corps.

 

Qu'est-ce que l'inflammation?

L'inflammation aiguë est bénéfique car elle permet de guérir une coupure ou une plaie qui, si elle n'est pas contrôlée, peut entraîner une infection. Une fois que l'inflammation n'est plus nécessaire, l'organisme dispose de mécanismes pour l'éteindre.

Le corps utilise deux graisses particulières pour «activer» et «désactiver» l'inflammation:

 

Un acide gras oméga-6 appelé acide arachidonique forme des substances pro-inflammatoires nécessaires comme la prostaglandine E2.

Les acides gras oméga-3 produisent des substances anti-inflammatoires qui équilibrent l’état d’inflammation.

Consommer trop de gras oméga-6, sans consommer suffisamment d'oméga-3, contribue à l'inflammation systémique incontrôlée, qui peut causer des maladies dégénératives chroniques associées au vieillissement pathologique.

L'un des moyens utilisés par l'organisme pour contrôler l'inflammation consiste à équilibrer les substances anti-inflammatoires issues des acides gras oméga-3 et des substances pro-inflammatoires provenant des acides gras oméga-6.

 

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR:  Les bienfaits anti-inflammatoires de GLA

  • Le GLA est un composé anti-inflammatoire que l'on trouve en très petites quantités dans certains legumes verts et les noix, tandis que les acides linoléiques et l'acide arachidonique sont des acides pro-inflammatoires présents dans les huiles végétales et le poulet, les œufs et la viande respectivement.
  • L'inflammation chronique dans le corps contribue à de nombreuses maladies.
  • La supplémentation en GLA peut réduire l'inflammation chronique de faible intensité.

 

Comprendre les graisses alimentaires

Pour une santé optimale, nous devons ingérer des acides gras oméga-3 et oméga-6. Bien que nécessaires en quantités modérées, la plupart des Américains consomment davantage des aliments riches en oméga-6 qu'ils ne consomment des aliments contenant de l'EPA et du DHA.

Les acides gras oméga-6 sont connus pour leurs propriétés pro-inflammatoires.

Mais tous les acides gras oméga-6 ne sont pas pro-inflammatoires. Le GLA (acide gamma-linolénique), un acide gras oméga-6, présente un intérêt particulier: il présente des mécanismes anti-inflammatoires remarquables.

Le GLA se trouve à l'état de traces dans certaines noix et certains légumesverts. Le corps peut produire de petites quantités de GLA à partir d'acide linoléique. En raison de cette faible quantité de production par l'organisme, le GLA a été appelé un nutriment conditionnellement essentiel. 6,7

 

Les Références:

  1. Xia S, Zhang X, Zheng S, et al. An Update on Inflamm-Aging: Mechanisms, Prevention, and Treatment. J Immunol Res.2016;2016:8426874.
  2. Franceschi C, Campisi J. Chronic inflammation (inflammaging) and its potential contribution to age-associated diseases. J Gerontol A Biol Sci Med Sci.2014;69 Suppl 1:S4-9.
  3. Franceschi C, Valensin S, Lescai F, et al. Neuroinflammation and the genetics of Alzheimer’s disease: the search for a pro-inflammatory phenotype. Aging (Milano). 2001;13(3):163-70
  4. .Lencel P, Magne D. Inflammaging: the driving force in osteoporosis? Med Hypotheses. 2011;76(3):317-21.
  5. Seaman DR. The diet-induced proinflammatory state: a cause of chronic pain and other degenerative diseases? J Manipulative Physiol Ther.2002;25(3):168-79.
  6. Gamma-linolenic acid (GLA). Monograph. Altern Med Rev.2004;9(1):70-8.
  7. Kapoor R, Huang YS. Gamma linolenic acid: an antiinflammatory omega-6 fatty acid. Curr Pharm Biotechnol.2006;7(6):531-4.