Cover Campaign Inspiration
X

Close

Swipe to the left

Protéger contre les dommages de l’excès de poids

Imprimer
Protéger contre les dommages de l’excès de poids
By Frederik Gammelby Jensen 2 months ago 206 Views

Juillet 2019

D’après Karen Jaffe

La carnosine se montre prometteuse dans la prévention des débuts de l’athérosclérose, une maladie qui obstrue les artères et progresse avec l’âge.

Le blocage des coronaires et l’AVC ischémique sont en recul chez les adultes mais les troubles vasculaires demeurent un problème de santé auquel on doit prêter attention. Les études montrent que la carnosine (une combinaison de deux acides aminés) peut aider des artères vieillissantes à se protéger des effets négatifs d’un excès de graisse corporelle.

La viande rouge est la première source de carnosine dans l’alimentation. Mais même les mangeurs de viande n’ont qu’une présence temporaire de carnosine dans le sang. Et comme la tendance s’oriente vers une alimentation plus saine à base de plantes, il n’y aura bientôt plus de source de carnosine protective.


Deux formes de graisse corporelle : la blanche et la brune

Toutes les graisses corporelles ne sont pas équivalentes. La graisse blanche est généralement associée à l’excès de poids. Elle est prédominante chez les adultes, stocke les calories, tend à se concentrer là où elle est le moins désirable (particulièrement autour du ventre), et provoque une inflammation dommageable.

Mais la graisse brune est une toute autre sorte de graisse. Elle est abondante chez les enfants et les animaux hibernants. Elle brûle des calories et fournit l’énergie sous forme de chaleur.2-4

Cette chaleur profite aux bébés et aux ours dans les régions froides. Chez les humains adultes, cette chaleur représente une « consommation » d’énergie désirable qui peut réduire la quantité totale de graisse corporelle. 3-5 Contribuer à la transformation de graisse blanche en graisse brune peut aider à réduire l’obésité et les risques inflammatoires et autres qui l’accompagnent. 2,4


Les propriétés uniques de la carnosine

La carnosine a des propriétés avérées multiples qui peuvent réduire les facteurs de risque de maladie cardio vasculaire :

  • La carnosine peut accroitre la transformation de graisse blanche en graisse brune, bénéfique et consommatrice d’énergie. Cela peut réduire la quantité de graisse corporelle.
  • La carnosine peut aussi aider à réduire le taux de lipides dans la circulation - contributeurs directs de la formation de plaque dans les artères. (L’excès de graisse, le stress oxydatif et le cholestérol instable LDL sont des facteurs de risque des maladies dégénératives chroniques associées à l’âge).
  • La carnosine peut aider à neutraliser les lipides oxydés et leurs sous-produits d’aldéhydes en les réduisant pour les rendre inoffensifs.

Ces conclusions représentent un progrès dans notre compréhension des dommages musculaires et artériels causés par l’âge.


Protéger contre les dangereux aldéhydes

La carnosine est étudiée par les chercheurs pour prévenir les effets néfastes des graisses oxydées dans le corps et des lipoprotéines comme le LDL dans le sang. 6,7

Les aldehydes sont des produits chimiques toxiques créés lorsque des lipides ou des protéines sont endommagés par oxydation. Ces aldéhydes attaquent les artères et la structure du cœur (le muscle, les valves et les coronaires). 8,9

La carnosine semble désignée pour prévenir ce danger. Elle peut neutraliser et protéger contre les lipides oxydés et les aldéhydes. Un groupe de chercheurs a découvert que la carnosine empêche la formation de deux aldéhydes dangereux, le 4-HNE (4-hydroxynonenal) et le MDA (malondialdehyde).1,9,10


La difficulté de maintenir des niveaux soutenus de carnosine dans le sang

La première source de carnosine est la viande rouge, que beaucoup réduisent ou éliminent de leur alimentation.

La consommation excessive de viande rouge augmente le risque de maladie cardio-vasculaire, de certains cancers et autres troubles. Par conséquent, du point de vue de la santé, on doit manger plus de fruits, de légumes et de poisson et éviter le bœuf.

Une étude a été faite sur 18 personnes pour déterminer la concentration de carnosine sanguine après la consommation de bœuf.

Dans cette étude, une portion de steak haché de 7.1 onces contient 248mg de carnosine. Dans une première phase, la viande est éliminée de l’alimentation pendant 48 heures. Les tests sanguins à jeun ne détectent pas de carnosine.

Après la consommation des 7.1 onces de steak haché, la carnosine apparait dans le sang dans les 15 minutes et continue d’augmenter pour plusieurs heures. Au bout de 5.5 heures, cependant, le taux de carnosine est revenu à zéro. Cette étude a montré que 248mg de carnosine n’assurent pas de bénéfice pour une journée complète.


En conclusion

La carnosine se montre prometteuse pour combattre les causes de blocage artériel, la sténose aortique et le gain de poids indésirable.

Les sources alimentaires de carnosine ne permettent pas de maintenir une permanence de carnosine dans le sang. Avec un régime plus végétarien, le niveau de carnosine sanguine peut être nul.

La carnosine était auparavant un supplément alimentaire coûteux. Grâce aux progrès des derniers 20 ans, elle est maintenant disponible à haute dose pour un prix raisonnable.


Les références:

  1. Barski OA, Xie Z, Baba SP, et al. Dietary carnosine prevents early atherosclerotic lesion formation in apolipoprotein E-null mice. Arterioscler Thromb Vasc Biol. 2013 Jun;33(6):1162-70.
  2. Schaalan MF, Ramadan BK, Abd Elwahab AH. Synergistic effect of carnosine on browning of adipose tissue in exercised obese rats; a focus on circulating irisin levels. J Cell Physiol. 2018 Jun;233(6):5044-57.
  3. Enerback S. Brown adipose tissue in humans. Int J Obes (Lond). 2010 Oct;34 Suppl 1:S43-6.
  4. Devlin MJ. The “Skinny” on brown fat, obesity, and bone. Am J Phys Anthropol. 2015 Feb;156 Suppl 59:98-115.
  5. Kim SH, Plutzky J. Brown Fat and Browning for the Treatment of Obesity and Related Metabolic Disorders. Diabetes Metab J. 2016 Feb;40(1):12-21.
  6. Xie Z, Baba SP, Sweeney BR, et al. Detoxification of aldehydes by histidine-containing dipeptides: from chemistry to clinical implications. Chem Biol Interact. 2013 Feb 25;202(1-3):288-97.
  7. Moss JWE, Williams JO, Ramji DP. Nutraceuticals as therapeutic agents for atherosclerosis. Biochim Biophys Acta Mol Basis Dis. 2018 May;1864(5 Pt A):1562-72.
  8. Nelson MM, Baba SP, Anderson EJ. Biogenic Aldehydes as Therapeutic Targets for Cardiovascular Disease. Curr Opin Pharmacol. 2017 Apr;33:56-63.
  9. Schaur RJ, Siems W, Bresgen N, et al. 4-Hydroxy-nonenal-A Bioactive Lipid Peroxidation Product. Biomolecules. 2015 Sep 30;5(4):2247-337.
  10. Ayala A, Munoz MF, Arguelles S. Lipid peroxidation: production, metabolism, and signaling mechanisms of malondialdehyde and 4-hydroxy-2-nonenal. Oxid Med Cell Longev. 2014;2014:360438.
  11. Zhao J, Posa DK, Kumar V, et al. Carnosine protects cardiac myocytes against lipid peroxidation products. Amino Acids. 2019 Jan;51(1):123-38.
  12. Park YJ, Volpe SL, Decker EA. Quantitation of carnosine in humans plasma after dietary consumption of beef. J Agric Food Chem. 2005 Jun 15;53(12):4736-9.
  13. Available at: https://www.lifeextension.com/magazine/2006/1/awsi/Page-01. Accessed April 24, 2019.